Barbara KINGSOLVER

Biographie

Nationalité : États-Unis Né(e) à : Annapolis , le 8/04/1955

Barbara Kingsolver, née le 8 avril 1955 à Annapolis, dans le Maryland, est une écrivaine américaine. Sous forme d'essais, de nouvelles ou encore de poèmes, ses écrits reflètent son intérêt pour la justice sociale et la biodiversité.

Lorsqu'elle est âgée de sept ans, ses parents l'emmènent au Congo où son père officie en tant que médecin.

Barbara Kingsolver décide de quitter le Kentucky, qui ne lui offrait pas l'avenir qu'elle souhaitait, pour l'Indiana où elle devient diplômée en Biologie. Après avoir poursuivi ses études en écologie et biologie à l'Université d'Arizona, elle y devient écrivain scientifique. Souffrant d'insomnie, elle se met a écrire "L' arbre aux haricots" et commence ainsi sa carrière de romancière. Dans ses romans, elle traite avec un certain humour des thèmes pourtant sérieux de la défense de la nature, des réfugiés, du sens de l'indépendance ou de la sensualité qui s'affirme à chaque époque de la vie.

Dans Un autre monde, elle fait vivre un jeune garçon entre Mexique et États-Unis. Elle y évoque aussi bien les manifestations de vétérans et leur répression violente sous Hoover, que les amours de Frida Kahlo et de Léon Trotsky, son assassinat en 1940 ou que le Maccarthisme qui vient à bout du jeune héros. Ce roman a reçu le Prix Orange pour la fiction en 2010.

Elle partage son temps entre sa ferme des Appalaches et l'Arizona, avec son deuxième mari, Steven Hopp, et ses deux filles.

(réf. Babelio)

Ouvrages rédigés

Ajouté il y a 2 ans - Dernière édition il y a 2 ans
Aimé par Billie : Dans la lumière il y a 2 ans

Un roman "écologique" passionnant !

Aimé par roberto : Les yeux dans les arbres il y a 11 ans

roberto 27.10.2009 20:44:24 Pour avoir un peu voyagé et travaillé en Afrique, au Zaïre, je veux dire au Congo, ce livre est incroyable de vérités historiques, culturelles, botaniques et zoologiques. Le fait que 5 ou 6 narrateurs, narratrices plus exactement se partagent le récit est assez fascinant et permet de voir le même événement sous plusieurs angles. La bêtise de l'homme blanc est effarante. Un peu trop même, du point de vue de la crédibilité du lecteur. Passer autant à côté d'une réalité est étonnant. Sur la longueur, je trouve que la différenciation des points de vue se gomme un peu trop. Ce que ces filles deviennent adultes est plus commun et n'a plus rien à voir avec l'enfer africain. Mais cette auteure est étonnement bien renseignée sur tous les domaines.

Aimé par roberto : L'été prodigue il y a 12 ans

Certaines pages de cet ouvrage sont d'un érotisme à fleur de peau. Un érotisme dû à un contact particulier à la nature, à une sensibilité de l'environnement. Dans une adéquation - absolument pas béate - avec le milieu qui nous entoure, BK nous fait percevoir toutes ces vibrations en en suspens. Elles nous les fait sentir, voire entendre.

Aimé par Billie : Les cochons au paradis il y a 16 ans
Aimé par Billie : L'arbre aux haricots il y a 16 ans
Aimé par Billie : Les yeux dans les arbres il y a 16 ans